"Le déficit public des Pays-Bas ramené à 3% en 2013", d'après le scénario central de Fitch

  • A
  • A
"Le déficit public des Pays-Bas ramené à 3% en 2013", d'après le scénario central de Fitch
Partagez sur :

Les tensions politiques actuelles pourraient peser sur ce principal scénario...

Fitch Ratings estime que le déficit budgétaire des Pays-Bas devrait atteindre 4,5% du PIB cette année, mais que des risques plus importants pèsent sur la cible de 3% fixée pour l'an prochain suite à la rupture des négociations sur les mesures d'austérité que doit adopter le pays et la possibilité d'élections anticipées. Le Premier ministre néerlandais a présenté lundi sa démission après l'échec des négociations entre les trois principaux partis politiques sur des mesures de consolidation budgétaire. Ces mesures doivent permettre au gouvernement de respecter ses engagements envers la Commission européenne et notamment de ramener le déficit public à moins de 3% du PIB en 2013. "Notre scénario central est que le déficit sera ramené à 3% en 2013 avec un ratio d'endettement public se stabilisant par la suite. Toutefois, les incertitudes politiques nationales ont augmenté tandis que les risques économiques et financiers résultant de la crise de la zone euro demeurent significatifs. Il apparaît clairement que si notre scénario central ne devait pas se matérialiser, la pression sur la note s'accentuerait", détaille l'agence de notation. Fitch a menacé ces derniers jours, à travers la voix de ses analystes, de dégrader le triple A hollandais compte tenu de la hausse de l'endettement du pays.