Le déficit de l'assurance chômage revu en baisse pour 2012

  • A
  • A
Le déficit de l'assurance chômage revu en baisse pour 2012
Partagez sur :

L'Unedic table sur un déficit à -2,6 milliards d'euros contre -3 milliards au printemps dernier.

Dans un contexte économique dégradé, l'organisme gérant l'assurance chômage (Unedic) a revu en hausse ses prévisions de demandeurs d'emploi pour 2012, tout en révisant à la baisse sa perspective de déficit. Hausse du nombre de chômeurs en 2012 L'Unedic a revu en baisse ses perspectives de croissance sur lesquelles sont fondées ses projections à +0,1% pour cette année et +0,5% pour 2013, contre respectivement +0,3% et +1% en mai dernier. En conséquence, l'organisme table désormais sur +235.500 demandeurs d'emplois inscrits en catégorie A en 2012, contre +178.500 au printemps dernier, avant un ralentissement à +124.700 en 2013. Pour l'année prochaine, l'Unedic se montre plus optimiste. En mai, il tablait sur 128.300 demandeurs de plus. "La baisse de l'emploi affilié à l'assurance chômage serait atténuée par une hausse de l'emploi dans le secteur non marchand, notamment du fait des contrats d'avenir annoncés par le gouvernement", souligne l'organisme. Révision en baisse du déficit Malgré une hausse du nombre de demandeurs d'emplois, inscrits en catégorie A, l'Unedic a revu en baisse sa prévision de déficit à -2,6 milliards d'euros contre - 3 milliards en mai dernier. Pour 2013, la prévision est inchangée, à -4,1 milliards d'euros. "La part des sorties d'indemnisation pour fins de droits s'accélère depuis début 2012. Cela se traduit par une baisse des chômeurs indemnisés et donc une baisse du taux d'indemnisé", explique l'Unedic qui vise une hausse des demandeurs indemnisés de +71.900 en 2012 (contre 76.200 auparavant) et de "seulement" + 7.200 en 2013 (contre +9.300).