Le déficit commercial de la France se creuse, la compétitivité en question

  • A
  • A
Le déficit commercial de la France se creuse, la compétitivité en question
Partagez sur :

Les exportations françaises continuent de ralentir...

Le déficit commercial de la France s'est creusé à 5,99 milliards d'euros en juin, contre 5,47 milliards, un mois plus tôt, d'après les données CVS/CJO publiées ce mercredi par les Douanes. Un chiffre moins bon que prévu, puisque le consensus visait une amélioration du déficit à 5 milliards d'euros. Ralentissement des exportations Dans le détail, les exportations sont ressorties à 36,54 milliards en juin contre 37,24 milliards en mai alors que les importations ont atteint 42,53 milliards après 42,71 milliards un mois plus tôt. Sur l'ensemble du premier semestre, le déficit a atteint -34,9 milliards d'euros contre -38,3 milliards pour la même période un an plus tôt. Cette dégradation provient du ralentissement des exportations (+1,4% après +4,3% au deuxième semestre 2011). Ce sont les ventes de produits agricoles, après un niveau record en 2011 (-12,4%) qui ont reculé tout comme celles de produits énergétiques, de produits métallurgiques et métalliques, et de l'industrie automobile (-1,7% après + 0,9%). La facture énergétique de la France s'est par ailleurs alourdie. La compétitivité au coeur du problème "Certes, la conjoncture mondiale se dégrade (mais) n'oublions pas que la vraie source de la croissance c'est leur capacité à affronter la concurrence", souligne la ministre du Commerce extérieure, Nicole Bricq. Pour restaurer la compétitivité des entreprises, le gouvernement souhaite notamment structurer les filières mais aussi "rendre plus concurrentiel le dispositif public de soutien financier à l'export".