Le coût des catastrophes naturelles évaluée à environ 200 milliards de dollars par an !

  • A
  • A
Le coût des catastrophes naturelles évaluée à environ 200 milliards de dollars par an !
Partagez sur :

Un chiffre qui a quasiment quadruplé par rapport aux années 1980, selon un rapport de la Banque mondiale publié ce mardi.

Les pertes économiques liées aux catastrophes naturelles ne cessent d'augmenter, alerte la Banque mondiale dans un rapport publié lundi. "Elles sont passées de 50 milliards de dollars par année au cours des années 1980 à un peu moins de 200 milliards par année au cours de la dernière décennie", déplore l'organisme qui appelle à accroître les investissements liés à la gestion des événements climatiques. L'organisation précise que le rapport ne prend pas en compte la catastrophe qui vient de toucher les Philippines. Le pays est confronté à une crise humanitaire d'immense ampleur après le passage du typhon Haiyan, l'un des plus violents de l'histoire, qui a fait 3.900 morts, selon un bilan provisoire. Les pays à faibles revenus plus durement touchés Sans surprise, les petits pays et ceux à faible revenu sont plus durement touchés par les catastrophes naturelles. La banque mondiale cite l'exemple de l'ouragan "Tomas", qui a dévasté Sainte-Lucie - île au sud de la Martinique - en 2010 et détruit l'équivalent de 43 % du PIB de ce pays. En outre, dans les pays à revenu moyen et "à croissance rapide", "l'impact moyen des catastrophes a atteint 1 % du PIB au cours des six années écoulées de 2001 à 2006, soit dix fois plus que la moyenne établie pour les pays à revenu élevé", précise la Banque mondiale. L'institution appelle donc les pays à se doter des systèmes d'alerte adéquate pour limiter les dégâts. Ils "ont sauvé d'innombrables vies à l'échelle mondiale, et procurent d'ordinaire des avantages dont la valeur est de 4 à 36 fois plus élevée que leur co�"t initial de mise en place", fait-elle valoir.