Le constructeur Saab dépose un dossier de faillite

  • A
  • A
Le constructeur Saab dépose un dossier de faillite
Partagez sur :

Le Suédois pourrait disparaître après 60 ans d'activité

L'agonie se poursuit pour le constructeur automobile suédois Saab, avec le dépôt d'un dossier de faillite auprès de son tribunal de rattachement. Il y a 10 jours, l'administrateur nommé par la justice avait fait savoir que le constructeur n'avait plus de liquidités, et pas d'espoir d'obtenir un financement à court terme. La seule bouée de sauvetage qui demeurait, l'appui d'un groupe d'investisseurs chinois, semble avoir disparu. La justice va désormais examiner le dossier de faillite. En opposant son veto à un projet visant à impliquer le chinois Zeijiang Yougman Lotus Automobile, General Motors, ancien propriétaire de Saab, qui dispose de licences technologiques clés ainsi que d'une petite participation, a incité Swedish Automobile, l'actuel propriétaire, à jeter l'éponge. "Après avoir pris connaissance de la position de GM sur la transaction envisagée, Youngman a informé Saab Automobile que la poursuite du financement et la réorganisation de Saab ne pourraient se produire", souligne Swedish Automobile dans un communiqué.