Le conseil d'administration de Club Med valide l'offre d'achat relevée

  • A
  • A
Le conseil d'administration de Club Med valide l'offre d'achat relevée
Partagez sur :

La structure qui regroupe AXA Private Equity, Fosun, Henri Giscard d'Estaing et Michel Wolfovski propose 17,50 euros par action contre 17 euros initialement suggéré...

Le rachat du Club Med se fera finalement à un prix supérieur à ce qui avait été annoncé initialement... Le conseil d'administration du groupe a annoncé mardi qu'il acceptait à l'unanimité l'offre d'achat Gaillon Invest, la structure qui regroupe AXA Private Equity, Fosun, Henri Giscard d'Estaing et Michel Wolfovski. 17,50 euros par action Elle propose désormais 17,50 euros par action pour prendre le contrôle de l'entreprise, soit environ 3% de mieux que le prix initial de 17 euros qui avait été proposé. A la Bourse de Paris, l'action s'adjuge actuellement +0,6% à 17,43 euros. Les OCEANE seront pour leur part rachetées 19,79 euros pièce, contre 19,23 euros précédemment. Gaillon prévoit de mettre à jour son prospectus déposé auprès de l'Autorité des Marchés Financiers dans les plus brefs délais. Un prix de départ jugé faible Le marché avait rapidement jugé le niveau de la première offre trop chiche : le titre Club Med avait d'ailleurs à plusieurs reprises franchi, depuis l'officialisation du projet, le cap des 17 euros. Il se traitait hier 17,32 euros à la clôture et avait même atteint 17,88 euros le 30 mai dernier. Le conseil d'administration du Club Med a apporté à l'unanimité son soutien au projet. Il s'est prononcé hors les votes de son président et des trois autres administrateurs intéressés par l'offre. Les travaux de l'expert indépendant avaient déjà conclu à l'équité de l'offre initiale à 17 euros, si bien que le relèvement renforce encore l'analyse. Les administrateurs apprécient notamment la stratégie fondée sur la montée en gamme et l'internationalisation, qui sera accentuée après avoir porté ses fruits ces dernières années, ainsi que l'implication du management dans le projet. Une part importante de cadres de l'entreprise aura d'ailleurs l'opportunité d'investir aux côtés des nouveaux propriétaires. Gaillon Invest s'est réjoui de l'avis unanime du conseil, et a également pris acte du fait que les actionnaires représentés au conseil d'administration, dont la Caisse de Dépôt et de Gestion du Maroc, Rolaco et Holding Edizione Benetton ont fait part de leur décision d'apporter leurs titres, eux qui totalisent ensemble 14,9% du capital.