Le Congrès américain parvient à esquiver le "mur budgétaire"

  • A
  • A
Le Congrès américain parvient à esquiver le "mur budgétaire"
Partagez sur :

De quoi éviter aux Etats-Unis d'éviter les 600 milliards de dollars de hausses d'impôts et de baisses des dépenses publiques...

Un accord a finalement été conclu cette nuit à la Chambre américaine des représentants. Cette dernière a approuvé le "deal" déjà entériné lundi entre le Sénat et la Maison blanche sur le fameux "fiscal cliff", qui permet donc aux Etats-Unis d'éviter les 600 milliards de dollars de hausses d'impôts et de baisses des dépenses publiques... 257 voix "pour" face à 167 "contre" Le président Barack Obama a salué le compromis avant de repartir aussitôt... en vacances. La Chambre des représentants US a ainsi adopté par 257 voix "pour" face à 167 "contre", un accord global qui prévoit de cibler la hausse de l'impôt sur le revenu aux ménages dont les revenus annuels dépassent 450.000 dollars. L'accord élargit l'assurance chômage de longue durée à 2 millions de personnes pendant un an, tandis que la réduction de 109 milliards de dollars du budget de la défense et de projets de politique intérieure est repoussée de deux mois. Plus hauts niveaux de 5 mois en Asie Wall Street avait par anticipation rebondi vivement lundi soir, après cinq séances consécutives de pertes. Le DJIA avançait ainsi finalement de 1,28% en clôture à 13.104 pts, alors que le Nasdaq grimpait de 2,00% à 3.020 pts avec Apple. Sur les devises, le Yen commence l'année comme il a terminé 2012, plus souplement à 86,75/$ entre banques. La bataille budgétaire qui faisait rage depuis plusieurs mois n'a épargné ni les contribuables, ni les entreprises ni les marchés financiers. A l'annonce du vote, les Bourses asiatiques ont atteint des niveaux sans précédent depuis cinq mois et les Bourses européennes leur ont emboîté le pas en ouvrant en forte hausse mercredi matin.