"Le climat des affaires s'améliore", assure Pierre Moscovici

  • A
  • A
"Le climat des affaires s'améliore", assure Pierre Moscovici
Partagez sur :

L'indicateur publié ce mercredi par l'INSEE le confirme. L'ensemble des secteurs est concerné, à l'exception de l'industrie.

"Le climat des affaires, s'améliore de façon substantielle" avait promis mardi soir sur France 2, le ministre de l'Economie, Pierre Moscovici. L'indice du climat des affaires publié ce mercredi par l'INSEE le confirme : il est ressorti à 94 points en septembre contre 91 en ao�"t. A l'exception de l'industrie, tous les secteurs sont concernés par cette embellie. L'industrie fait figure d'exception L'indicateur correspondant est en effet passé de 92 à 93 dans le bâtiment, de 88 à 96 dans le commerce de gros, de 89 à 93 dans les services et de 95 à 101 dans le commerce de détail. En revanche, il a perdu un point dans l'industrie, s'établissant à 97. Dans ce secteur, les perspectives personnelles de production sont toutefois en nette hausse. L'indice passe de 3 à 13. La conjoncture se retourne "L'indicateur de retournement (...) s'est inversé pour la première fois depuis 2011", a ajouté le ministre de l'Economie. L'INSEE souligne en effet qu'il se situe désormais "en zone favorable". Cet indice permet de "détecter le plus tôt possible le moment où la conjoncture industrielle se retourne", rappelle l'institut national de la statistique.  "La politique qui est menée porte donc ses fruits", a conclu le ministre de l'Economie qui vise une croissance de +0,9% pour 2014.