Le chômage poursuit son ascension en zone Euro

  • A
  • A
Le chômage poursuit son ascension en zone Euro
Partagez sur :

Alors que l'inflation recule...

En janvier, le taux de chômage a encore progressé en zone euro pour s'établir à 11,9% en janvier (données CVS) contre 11,8% enregistré le mois précédent. Les économistes tablaient sur une stabilité. Les jeunes et les pays du Sud de l'Europe très touchés Dans l'UE27, il a également progressé de 0,1 point à 10,8%. Au final, ce sont 26,217 millions d'hommes et de femmes qui étaient sans emploi en janvier 2013 dans l'UE27, dont 18,998 millions dans la zone euro et 5,732 millions de jeunes de moins de 25 ans, souligne Eurostat dans un communiqué. Les taux de chômage les plus faibles ont été observés en Autriche (4,9%), en Allemagne et au Luxembourg (5,3% chacun) ainsi qu'aux Pays-Bas (6,0%), alors que les plus élevés sont relevés en Grèce (27% en novembre 2012), en Espagne (26,2%) ainsi qu'au Portugal (17,6%). Pas de baisse en vue "La faiblesse actuelle de l'activité économique devrait avoir un impact négatif sur le marché du travail", a prévenu la Commission européenne, dans la mise à jour de ses perspectives économiques publiées la semaine dernière. Bruxelles vise un taux de chômage à 12,2% fin 2013 contre 11,4% fin 2012. Il ne reculerait que très légèrement en 2014, à 12,1%. "Seuls quelques Etats membres contribuent à faire augmenter le chômage en zone euro", souligne la Commission.Recul de l'inflation Parallèlement, l'inflation est revenue à 1,8% le mois dernier selon la première estimation publiée vendredi par Eurostat, soit l'objectif visé par la Commission (un peu moins de 2%). "Compte tenu du chômage élevé et des importants écarts de production entre les Etats, la pression sur les prix devrait rester modérée", souligne le rapport de Bruxelles. La hausse des prix à la consommation se limiterait à 1,8% cette année puis à 1,5% en 2014 en zone euro, après +2,5% cette année...