Le carburant plus cher sur les autoroutes, surtout les moins fréquentées

  • A
  • A
Le carburant plus cher sur les autoroutes, surtout les moins fréquentées
Partagez sur :

L'association de consommateurs CLCV a étudié les prix des carburants, entre février et juin 2014, soit 391 stations du réseau autoroutier.

Combien vont dépenser les Français pour leur carburant sur la route des vacances ? L'association de consommateurs CLCV a étudié les prix des carburants, entre février et juin 2014, sur 391 stations du réseau autoroutier. "Notre analyse sur le prix du gazole sur les autoroutes montre que celui-ci est 12,5 cts (9,5 %) plus cher que le prix moyen du gazole sur l'ensemble du réseau. Parmi les enseignes qui disposent de plus de 20 points de vente au niveau national, la moins chère est Esso et la plus chère Agip", écrit-elle dans son rapport. Esso propose ainsi en moyenne un prix pour le gazole à 1,458 euro le litre, sur 39 points de vente, contre 1,414 euro dans les 45 stations Esso. Sans surprise, l'association observe que les enseignes de grande distribution "se situent dans la borne minimale de prix et peuvent donc jouer un aiguillon de concurrence mais elles disposent d'un nombre de points de vente très réduit". Ainsi, Auchan annonce par exemple 1,288 euro pour un litre de gazole. La CLCV ne livre pas de chiffres pour le sans plomb 95, estimant que "pour les autoroutes, les données de l'observatoire ministériel des carburants relatives à l'essence ne sont pas fiables pour en tirer une analyse générale". Moins cher sur l'A6 entre Paris et Lyon La concurrence locale est un élément-clef : "Une station pourra pratiquer un prix élevé si la concurrence locale sur le tronçon d'autoroute est faible. Notre étude montre en effet que les tronçons d'autoroutes les plus chers sont ceux où la densité de stations est faible (généralement des autoroutes moins fréquentées que la moyenne)", écrit la CLCV. Ainsi, sur la très fréquentée A6 Paris Lyon, le prix moyen est de 1,44 euros pour un litre de gazole. Sur l'A1 Lille Paris, équipée de plusieurs stations de la grande distribution, la concurrence permet également de baisser les prix. A l'inverse, l'A36 de Mulhouse à Beaune, un axe peu emprunté par les conducteurs, affiche 1,463 euros par litre. La CLCV profite de cette étude pour demander une meilleure tenue de l'observatoire ministériel des prix du carburant qui n'est pas assez bien actualisé pour l'essence SP 95 notamment. Autre réclamation : "que l'Etat veille à un bon maillage de stations essence sur les autoroutes (notamment celles de fréquentation moyenne)" via des négociations avec les sociétés d'autoroute. "Ce maillage doit permettre une plus grande diversité d'enseignes par l'entrée de stations non issues de groupe pétroliers".