Le Brésil entre en récession, en pleine campagne présidentielle

  • A
  • A
Le Brésil entre en récession, en pleine campagne présidentielle
Partagez sur :

L'élection est prévue pour le 5 octobre.

Le Brésil tombe en récession ! Son économie s'est en effet contractée de 0,6% au deuxième trimestre après avoir reculé de 0,2% au cours des trois mois précédents (contre +0,2% en première estimation). Le consensus tablait sur un repli du PIB de 0,4% sur les trois mois clos fin juin. Un mauvais chiffre qui tombe alors que le Brésil se prépare à élire un nouveau président, le 5 octobre Le pays ralenti par le foot L'activité dans le secteur manufacturier et celle de la construction ont été particulièrement affectées : l'organisation de la Coupe du monde de football pendant les mois de juin et juillet a conduit plusieurs villes du pays à décréter des jours fériés, pour éviter notamment des problèmes de circulation. Mais selon les économistes les problèmes du Brésil sont bien plus profonds, certains d'entre eux reprochant par exemple au gouvernement d'avoir trop compté sur une politique de soutien de la demande, sans parvenir à attirer l'investissement. Les investissements chutent Celui-ci a chuté de 5,3% au deuxième trimestre par rapport au trimestre précédent, ce qui constitue sa plus mauvaise performance depuis début 2009. L'activité industrielle a également connu son quatrième trimestre contraction d'affilée, en baisse de 1,5%. La dernière récession en date de la plus importante économique d'Amérique latine avait eu lieu fin 2008-début 2009, au plus fort de la crise financière internationale.