Le bonus-malus automobile n'a rien co�"té en 2012 !

  • A
  • A
Le bonus-malus automobile n'a rien co�"té en 2012 !
Partagez sur :

Une première...

Le bonus-malus automobile n'aurait rien coûté à l'Etat en 2012, croient savoir 'Les Echos'... "Après un déficit de 500 millions d'euros en 2009 et à nouveau en 2010", "les bonus versés ont chuté à 230 millions d'euros en 2012, soit autant que les malus", peut-on lire sur le site internet du quotidien. Le gouvernement tablait sur une perte d'au moins 100 millions d'euros. Révision du système Cet été, le gouvernement a révisé le système, relevant pourtant les bonus pour certains véhicules. Ainsi, celui pour les "électriques" émettant entre 0 et 20 grammes de CO2 par kilomètre, est passé de 5.000 à 7.000 euros, dans la limité de 30% du prix d'acquisition, "incluant le coût des batteries". Il avait également été doublé pour les voitures hybrides, passant à 4.000 euros. Mais, souligne le quotidien, avec la chute du marché automobile, les achats de véhicules "bonifiés" ont été très limités. Parallèlement, les conditions globales d'octroi ont été durcies : Seuls les véhicules émettant jusqu'à 105 grammes de CO2 entrent dans le champ du bonus (200 euros au minimum) contre 125 grammes en 2010. Le durcissement du malus, n'a pu avoir d'effet sur les comptes 2012, le nouveau barème étant entré en vigueur le 1er janvier dernier. "L'équilibre budgétaire risque cependant de ne pas durer. Pour 2013, le gouvernement table sur un bond des dépenses, à 452 millions d'euros", prévient toutefois le quotidien économique