Le Boeing 787 Dreamliner à nouveau en cause

  • A
  • A
Le Boeing 787 Dreamliner à nouveau en cause
Partagez sur :

La compagnie ANA a identifié des câbles endommagés sur deux balises de détresse...

Les Boeing 787 Dreamliner montrent de nouvelles défaillances... La compagnie japonaise ANA Holdings a fait savoir vendredi qu'elle avait détecté, à l'occasion d'un contrôle faisant suite à une enquête menée en Grande-Bretagne, des câblages de batteries endommagés dans deux balises de détresse montées sur ces appareils. Enquête suite à l'incendie sur l'aéroport d'Heathrow Malgré des dégâts légers, les balises ont été renvoyées chez leur constructeur Honeywell International aux fins d'inspection, a souligné un porte-parole de la compagnie à l'agence Reuters. L'enquête menée en Grande-Bretagne fait suite à un feu survenu ce mois-ci sur un 787 d'Ethiopian Airlines, garé à l'aéroport londonien d'Heathrow. Elle a identifié les balises de détresse (ELT) comme étant l'origine la plus probable de l'incident. Incidents en cascade Pour mémoire, un problème de surchauffe des batteries lithium-ion de deux Boeing 787 avait entraîné en début d'année, une immobilisation de la cinquantaine d'avions en service pendant quatre mois par les différentes autorités de régulation à travers le monde.