Laurence Parisot pour un départ en retraite à "au moins 63 ans"

  • A
  • A
Laurence Parisot pour un départ en retraite à "au moins 63 ans"
Partagez sur :

"Il faut accepter de travailler plus longtemps", martèle la présidente du Medef...

"Il faut accepter de travailler plus longtemps"... Laurence Parisot martèle son message, à quelques jours de la fin de son mandat : elle passera le témoin mercredi à Pierre Gattaz, mais  d'ici-là, celle qui est encore la patronne du Medef se dit très inquiète de la réforme Ayrault sur les retraites, alors que celle de 2010 était déjà "insuffisante". "Une fois de plus on refuse de dévoiler un secret de famille, c'est de ne pas dire aux Français que si on continue comme ça, tous ceux qui ont moins de 35 ans aujourd'hui auront un niveau de retraite de 20 à 30% inférieur à ceux qui sont actuellement en retraite et qu'en plus, tous les autres devront payer par des réductions de salaire, que je ne peux même pas chiffrer", a déclaré Laurence Parisot lors du "Grand Rendez-Vous" sur Europe 1/iTélé/'Le Parisien'. "Compris l'enjeu" "Il faut accepter de travailler plus longtemps. Si nous acceptions de déplacer l'âge légal à 63 ans et d'allonger la durée de cotisation à 43 ans à l'horizon 2020, on financerait au moins deux-tiers des besoins de financement", a-t-elle ajouté. Aux yeux de Laurence Parisot, François Hollande a "compris l'enjeu". "Mais je suis frappée par le déni de certains acteurs, notamment les organisations syndicales. La CFDT demande une réforme systémique des retraites et nous soutenons cette demande", a-t-elle expliqué. Laurence Parisot s'est par ailleurs dite "très choquée par le rapport Moreau, qui présente trois ou quatre scénarios mais pas les deux ou trois qui nous permettraient de sortir de cette situation".