Laurence Parisot ne pourra pas briguer de 3ème mandat à la tête du Medef

  • A
  • A
Laurence Parisot ne pourra pas briguer de 3ème mandat à la tête du Medef
Partagez sur :

Le conseil exécutif a refusé ce jeudi de modifier ses statuts...

Fin de non recevoir pour Laurence Parisot... Le conseil exécutif du Medef a refusé ce jeudi de modifier ses statuts pour permettre à la dirigeante de briguer un troisième mandat à la tête de l'organisation patronale. "La modification statutaire est rejetée, il n'y aura pas de convocation d'assemblée générale extraordinaire", a déclaré Charles Beigbeder, un des membres de l'instance. Le mandat de Laurence Parisot prendra fin le 1er juillet prochain. Scrutin très serré Laurence Parisot, 53 ans, qui s'était battue pour cette réforme des statuts, échoue de très peu : le scrutin a été extrêmement serré, avec 22 voix en faveur d'une modification, 22 contre, et un vote blanc. Ce résultat a été confirmé par le secrétaire général du Medef, Hubert de l'Estoile. La situation s'était compliquée pour la patronne des patrons dans la dernière ligne droite avant ce vote : deux de ses proches lieutenants, Patrick Bernasconi et Charles Beigbeder, ont récemment annoncé qu'ils se prononceraient contre cette modification, le premier estimant que cette initiative allait diviser les entreprises. D'autres opposants avaient pointé du doigt un changement de règles du jeu pour convenance personnelle, à quelques mois du scrutin...