Lancement du fonds Google d'aide à la presse

  • A
  • A
Lancement du fonds Google d'aide à la presse
Partagez sur :

Il doit financer à hauteur de 60 millions d'euros l'aide à la transition des médias français vers le numérique...

Le fonds Google pour l'innovation numérique de la presse a été lancé jeudi. Il est le résultat de l'accord conclu au mois de février entre le géant américain et les éditeurs de presse français. Mis en place pour trois ans, il doit financer à hauteur de 60 millions d'euros l'aide à la transition des médias français vers le numérique. Google et l'Association de la presse d'information politique et générale (AIPG), qui supervisent le projet, précisent qu'il finance partiellement les projets jugés "innovants, présentés par les éditeurs de sites de presse d'information politique et générale". "Le FINP dispose d'une capacité de 20 millions d'euros par an. Il peut soutenir les projets des éditeurs à hauteur maximale de 60% des dépenses éligibles engagées par les éditeurs, dans la limite de 2 millions d'euros par projet", ajoutent-ils. Innovation des sites de presse La date limite pour le dépôt des dossiers a été fixée au 10 octobre. "Seuls de nouveaux projets sont éligibles c'est-à-dire des projets ayant commencé à compter du 1er janvier 2013", peut-on lire sur le site du Fonds. Par ailleurs, "les projets éditoriaux numériques, de développement d'audience numérique, de monétisation et de développement technologique permettant l'innovation des sites de presse en ligne d'information politique et générale et l'accélération de la mutation vers le numérique, et sur tous les supports (internet, smartphones, tablettes, TV connectées...)" seront susceptibles d'être retenus. Ludovic Belecher a été nommé directeur de ce fonds. Il est entré chez 'Libération' en 2001 et a occupé successivement les postes de rédacteur au site internet, puis reporter, rédacteur en chef de liberation.fr en 2007 avant de prendre en parallèle l'année suivante la direction des éditions électroniques.