Lagarde juge que les banques européennes doivent se recapitaliser

  • A
  • A
Lagarde juge que les banques européennes doivent se recapitaliser
Partagez sur :

La directrice générale du FMI a évoqué une recapitalisation "substantielle", si possible par des canaux privés ou alors par l'intermédiaire d'une forme de financement public européen...

La directrice générale du FMI était ce weekend à Jackson Hole, aux Etats-Unis, où elle a participé à rencontre annuelle avec des banquiers centraux et des économistes, dans le cadre de la réunion de la Réserve fédérale américaine. Christine Lagarde a estimé que l'économie mondiale reste fragile, et se trouve même dans une "phase dangereuse". "Les événements de cet été ont montré que nous étions dans une nouvelle phase dangereuse", a-t-elle déclaré. "Les enjeux sont clairs : nous risquons de voir compromise une reprise encore fragile. Il faut donc agir sans attendre." Elle a répété que les économies avancées se devaient d'établir des plans à long terme pour contrôler leur dette publique, tout en faisant en sorte que les mesures d'économies nécessaires ne cassent pas la reprise. A l'image d'autres participants à ces rencontres, elle a estimé qu'à la suite des stress tests dont les résultats ont été publiés au mois de juillet, les banques européennes qui apparaissaient disposer de trop peu de fonds propres pour faire face à une situation de stress doivent augmenter leur capital de manière substantielle. La directrice générale du FMI a évoqué pour cela la participation de canaux privés ou d'une forme de financement public européen.