Lagarde craint une révision en baisse de la prévision mondiale de croissance 2012

  • A
  • A
Lagarde craint une révision en baisse de la prévision mondiale de croissance 2012
Partagez sur :

Aucun pays n'est à l'abri...

"Nos dernières prévisions faisaient état d'une croissance mondiale de 4% pour cette année et l'année prochaine. Mais aujourd'hui, les perspectives sont beaucoup plus sombres. Pire encore, il existe de graves risques baissiers", a déclaré la directrice générale du Fonds monétaire international, lors d'une visite au Nigeria. L'ex-ministre française de l'Economie a rappelé que la crise de confiance collective était au coeur du problème. "Les pays avancés, surtout ceux de la zone euro, sont au centre de la crise; ils doivent donc être au centre de sa solution", a-t-elle ajouté. Christine Lagarde a reconnu les dispositions positives prises dernièrement par les chefs d'Etats et de gouvernements du Vieux contient tout en les exhortant à les mettre rapidement en oeuvre. Lors du sommet des 8 et 9 décembre, les pays membres se sont mis d'accord sur un nouveau traité qui devrait être disponible fin janvier. "Ces derniers mois, les dirigeants de la zone euro ont commencé à en définir les principaux piliers. Mais il s'agit maintenant de passer aux actes", a martelé la directrice du FMI. Si les gouvernements n'agissent pas rapidement, l'économie mondiale sera affaiblie. Et dans un système qui n'a jamais été aussi interconnecté, "aucun pays et aucune région n'est à l'abri", a prévenu Christine Lagarde.