La zone euro va revoir la participation du privé au 2ème plan d'aide à la Grèce

  • A
  • A
La zone euro va revoir la participation du privé au 2ème plan d'aide à la Grèce
Partagez sur :

Les ministres des Finances de la zone euro ont également reporté hier le versement de la dernière tranche du premier plan d'aide...

Les ministres des Finances de Eurogroupe réunis lundi soir à Luxembourg, ne sont pas parvenus à des conclusions claires sur la Grèce. Ils ont notamment décidé de ne pas prendre de décision avant novembre concernant le versement de la prochaine tranche de 8 milliards d'euros du premier plan d'aide accordé en 2010. Athènes estimait pourtant avoir besoin de ce montant en octobre pour éviter le défaut de paiement... Des négociations seraient donc logiquement en cours avec les investisseurs privés pour envisager un défaut sur une part plus élevée de la dette grecque. Rappelons que le deuxième plan de sauvetage élaboré le 21 juillet dernier prévoyait que les banques abandonnent environ 20% du montant de leurs créances, mais on évoque désormais une décote ("haircut") bien plus importante, de l'ordre de 50%. "En ce qui concerne la participation du secteur privé, nous devons prendre en compte que des changements sont intervenus depuis les décisions prises le 21 juillet et nous envisageons des révisions techniques", a indiqué Jean-Claude Juncker, le président de l'Eurogroupe. Enfin, aucune décision n'a été rendue concernant le FESF. Lundi, Olli Rehn, commissaire européen aux affaires économiques et monétaires a fait savoir que l'option d'une démultiplication de la force du Fonds était à l'étude...