La zone euro de plus en plus proche de la sortie de récession, selon Markit Economics

  • A
  • A
La zone euro de plus en plus proche de la sortie de récession, selon Markit Economics
Partagez sur :

En juillet, la région a enregistré un timide retour à la croissance de l'activité...

L'activité en zone euro se stabilise au mois de juillet et enregistre un "timide retour à la croissance", note l'institut Markit Economics dans son étude publiée ce lundi. L'indice Final Composite est en effet ressorti à 50.5 soit juste au dessus de 50, qui délimite la zone d'expansion de celle de la contraction. En juin, il se situait à seulement 48.7. Vers une sortie de récession Pour Rob Dobson, économiste chez Markit, ces données "donnent de nouvelles raisons d'espérer la fin tant anticipée de la plus longue récession que la zone de la monnaie unique n'ait jamais traversée". "S'il est vrai que la région à déjà, par le passé, suscité des espoirs de sortie de crise avant de les décevoir, le renforcement de la confiance et la progression d'autres indicateurs prospectifs sont autant d'éléments qui autorisent, en juillet, l'optimisme quant aux perspectives d'activité", précise-t-il... L'Allemagne en locomotive "La hausse globale de l'activité est en fait portée par l'Allemagne (indice à 52.1, ndlr), seule parmi les quatre premières économies de la zone euro à enregistrer une croissance de son secteur privé", souligne l'institut. Parallèlement, la contraction ralentit nettement en Espagne (48.6, plus haut de 25 mois), en Italie (49.7) et en France (49.1). Dans ces deux derniers pays, la croissance de l'activité a été soutenue dans l'industrie manufacturière, au détriment de celle des services.