La taxe Tobin, une "bonne initiative" pour Merkel

  • A
  • A
La taxe Tobin, une "bonne initiative" pour Merkel
Partagez sur :

Mais la chancelière allemande assure ne pas avoir le soutien de son gouvernement pour suivre Nicolas Sarkozy dans ce projet...

"Une bonne initiative"... Angela Merkel a salué ce lundi à Berlin le projet de taxe sur les transactions financières prôné par Nicolas Sarkozy. Mais au terme de cette réunion de travail, la chancelière allemande a assuré ne pas pouvoir suivre le président français sur cette taxe Tobin. "Nicolas Sarkozy et moi-même sommes d'avis que cette taxe est la bonne réponse à la situation (...) A titre personnel, je dois vous dire que je peux imaginer une telle taxe dans la zone euro", a-t-elle déclaré. Mais "il n'y a pas encore d'accord au sein de mon gouvernement, c'est vrai", a-t-elle tempéré, alors que le Parti libéral d'Allemagne, son partenaire au sein de la coalition, freine dans ce dossier. Nicolas Sarkozy a néanmoins répété son souhait d'accélérer la cadence pour mettre en place cette taxe, même de manière unilatérale, en l'absence d'accord au sein de la zone euro. "Mme Merkel et moi avons toujours dit que nous croyons au principe de cette taxe", a-t-il dit. "La Commission a repris notre idée et a mis sur la table une proposition de directive portant définition d'une taxe sur les transactions financières (...) Ma conviction est que si nous ne montrons pas l'exemple ça ne se fera pas", a-t-il ajouté. Son objectif est donc de faire appliquer le projet de directive sur cette taxe, tel qu'il a été pensé par Bruxelles.