La SNCF veut augmenter le nombre de billets à petits prix !

  • A
  • A
La SNCF veut augmenter le nombre de billets à petits prix !
Partagez sur :

La société ferroviaire a dévoilé son plan stratégique à horizon 2020.

Produire moins cher... Voilà l'un des objectifs de la SNCF pour les cinq prochaines années. Dans un discours en interne, dont 'Les Echos' ont eu copie, le président du groupe, Guillaume Pépy a annoncé son intention d'augmenter le nombre de billets à petits prix , en produisant à moindre co�"t, comme ce f�"t le cas avec le développement de "Ouigo". Doubler le nombre de billets à petits prix "Le low-cost aérien dépasse 50% du marché aérien (...) mais qui peut croire qu'il épargne le TGV ?", s'est interrogé Guillaume Pépy en présentant le 12 septembre dernier son plan "Excellence 2020" devant 5.000 managers. Pour ne pas être distancé, le patron de la SNCF compte doubler d'ici quatre à cinq ans le nombre de billets "low-cost" qui représentent actuellement 12 à 13% des ventes. "Et il y aura de nouveaux produits à petits prix", ajoute-t-il dans un entretien accordé au quotidien économique. En produisant moins cher, Guillaume Pépy espère ainsi réaliser 1,7 milliard d'euros d'économies et porter - via d'autres leviers - sa marge opérationnelle de 3 à 4 milliards d'euros d'ici sept ans. Une démarche déjà engagée La SNCF a entamé l'année dernière une stratégie "low-cost" en lançant les TGV Ouigo mais pas seulement. Elle avait également inauguré son service IDBus, pour des voyages en cars longue distance. Une offre qui se veut à petits prix, en offrant tout le confort nécessaire à ses clients dans ses cars.