La SNCF devait supprimer plis de de 1.400 emplois en 2014

  • A
  • A
La SNCF devait supprimer plis de de 1.400 emplois en 2014
Partagez sur :

Le budget de la compagnie s'annonce très serré l'année prochaine...

L'année 204 promet d'être compliquée pour la SNCF. D'après les informations des 'Echos', la compagnie ferroviaire va devoir tenir son budget de près, et il sera "placé sous le signe des réductions de co�"ts". Conséquence sur l'emploi : 1.432 postes, soit 1% des effectifs, devraient être supprimés pour permettre à l'entreprise de faire face. La SNCF anticipe pour 2014 un chiffre d'affaires en hausse de 2,5%, "ambitieux" selon 'Les Echos', vue la conjoncture. La branche SNCF Infra et Keolis (transports de proximité) permettra de doper les revenus. Mais pas suffisamment, alors que les quatre autres branches devraient enregistrer un repli de leur marge opérationnelle. Répercussions sur l'emploi La branche SNCF Voyages pourrait particulièrement souffrir : "Selon une source interne, le nombre de passagers TGV en France devrait à nouveau reculer de 0,3?% l'an prochain", écrit le quotidien sur son site internet. Les offres promotionnelles, plus nombreuses, pour tenter de séduite la clientèle, devraient peser sur les recettes pour la deuxième année consécutive, avec un chiffre d'affaires de l'activité "en léger recul". "De sources concordantes, le nombre de suppressions de postes a été alourdi par la tutelle. La SNCF doit en effet faire face à un pic d'investissement en 2014, à 2,3 milliards, du fait notamment de commandes de rames TGV", écrivent 'Les Echos', qui concluent que ces difficultés se répercutent sur l'emploi.