La SNCF abandonne à son challenge anti-fraude entre contrôleurs

  • A
  • A
La SNCF abandonne à son challenge anti-fraude entre contrôleurs
Partagez sur :

"On a retravaillé la formulation trop commerciale", explique la direction...

La SNCF renonce à son idée très controversée pour motiver les contrôleurs de la région Centre... Un porte-parole de la fédération CGT des cheminots a indiqué que le concours baptisé "challenge lutte antifraude TER", avait été abandonné. L'objectif était d'attraper le maximum de passagers sans billet, d'ici le 31 décembre, pour tenter de remporter un netbook, une console de jeux, un appareil photo numérique ou encore des chèques cadeaux... Formulation trop commerciale" "On a retravaillé la formulation trop commerciale qui a pu choquer certains personnels", a expliqué à Reuters une porte-parole de la direction régionale de la SNCF, confirmant une information du quotidien 'L'Humanité'. Mais l'entreprise n'abandonne pas pour autant toute activité : elle va maintenir l'animation métiers autour de la lutte contre la fraude "qui est une action positive pour la collectivité et pas seulement une action répressive", selon elle. Récompenser les contrôleurs Le jeu concours, lancé début novembre pour la région Centre, avait provoqué la colère des cheminots, qui avaient demandé son retrait à la direction. L'objectif était de récompenser les contrôleurs les plus zélés, justifiant les "meilleurs taux d'application des barèmes bord/contrôle", donc les tarifs majorés, réglés à bord auprès du contrôleur, ou encore "le plus grand nombre de cartes, billets, abonnements falsifiés ou utilisés par un tiers"...