La Russie dégaine ses sanctions contre l'Europe et les Etats-Unis

  • A
  • A
La Russie dégaine ses sanctions contre l'Europe et les Etats-Unis
Partagez sur :

Fruits, légumes, viandes, poissons, lait et produits laitiers en provenance des Etats-Unis, de l'Union européenne, d'Australie, du Canada et de Norvège vont être interdits à l'importation.

Fruits, légumes, viandes, poissons, lait et produits laitiers en provenance des Etats-Unis, de l'Union européenne, de l'Australie, du Canada et de la Norvège. Ces produits vont être interdits à l'importation par le Kremlin, qui brandissait depuis plusieurs jours la menace de sanctions contre ses opposants dans le conflit l'opposant à Kiev. Le Premier ministre russe Dmitri Medvedev a fait cette annonce jeudi, précisant que mesure est applicable à partir de dès maintenant et pour une durée d'un an. Plus de transit pour les vols des compagnies ukrainiennes Dmitri Medvedev a précisé que les avions des compagnies aériennes ukrainiennes ne seraient plus autorisés à transiter par la Russie. Le gouvernement russe étudie une disposition similaire pour les vols des compagnies aériennes américaines et européennes à destination de l'Asie et du Pacifique. Des conséquences lourdes ? Le Kremlin entend ainsi pénaliser les économies de ses opposants dans le conflit opposant la Russie à l'Ukraine. L'interdiction de certains produits pourrait avoir de lourdes conséquences sur un pays qui importe 40% de sa nourriture, selon les données du 'Financial Times'. Elle est aussi de nature à renforcer une inflation déjà élevée (7,9% au premier semestre). Il est également évident que la disparition d'un tel client aura d'importantes conséquences sur les exportateurs agricoles occidentaux.