La Réserve Fédérale promet une politique accommodante pendant "un temps considérable"

  • A
  • A
La Réserve Fédérale promet une politique accommodante pendant "un temps considérable"
Partagez sur :

La Fed a finalement confirmé ses plans de rachats d'actifs...

La Fed a finalement confirmé ses plans de rachats d'actifs obligataires dans le cadre des assouplissements monétaires quantitatifs ! Le fameux 'QE', qui atteint 85 milliards de dollars par mois, va donc être maintenu, déjouant les pronostics des analystes qui misaient sur un allègement progressif du programme monétaire... Les économistes anticipaient ainsi en moyenne une baisse des rachats d'actifs de 10 Mds$ mensuels environ. Le taux des fonds fédéraux, quant à lui, reste logé entre zéro et 0,25%. Révision en baisse de la croissance Par ailleurs, la Fed a abaissé au passage ses estimations économiques concernant la croissance pour les années 2013 et 2014. La banque centrale US a donc décidé de ne pas diminuer ses rachats d'actifs, jugeant qu'elle avait encore besoin de plus de preuves du processus de croissance économique. Le FOMC estime en effet qu'un resserrement des conditions financières venu d'une hausse des taux pourrait ralentir la croissance... Le Comité de la Fed constate ainsi que l'activité économique américaine a récemment progressé sur un rythme "modéré". Certains indicateurs du marché du travail ont montré une amélioration supplémentaire, mais le taux de chômage reste élevé selon la Fed... Inflation sous contrôle Les dépenses des ménages et des entreprises ont avancé, alors que le secteur immobilier s'est renforcé, mais les taux mortgage ont augmenté et la politique fiscale restreint quant à elle la croissance économique, d'après la Banque centrale américaine. Le Comité juge par ailleurs que l'inflation est restée inférieure à son objectif de plus long terme, alors que les anticipations d'inflation à plus long terme sont demeurées stables. Le Comité prévoit un retour de l'inflation vers son objectif de 2% à moyen terme. La Fed a donc décidé d'attendre plus de preuves que la reprise soit soutenue, avant de réduire ses rachats d'actifs. Les rythmes de rachats de 40 Mds$ de produits MBS et 45 Mds$ de titres du Trésor par mois sont donc confirmés. Temps considérable Le Comité a confirmé son opinion, à savoir qu'une posture de politique monétaire hautement accommodante restait appropriée "pendant un temps considérable", même après la fin des programmes de rachats d'actifs. Les taux proches de zéro resteront justifiés au moins aussi longtemps que le chômage demeure sur les 6,5% et que l'inflation à un an ou deux reste inférieure à 2,5%...