La reprise se confirme en zone euro, mais se fragilise en France

  • A
  • A
La reprise se confirme en zone euro, mais se fragilise en France
Partagez sur :

D'après les dernières enquêtes PMI, la reprise peine à s'installer en France.

L'économie de la zone euro enregistre sa plus forte croissance depuis près de trois ans en avril, entraînant des créations de postes dans toute la région. En France, l'activité continue de progresser mais sur un rythme plus lent. Bases solides en Europe En zone euro,ll'Indice PMI de l'activité globale s'est redressé de 53,1 en mars à 54 en avril, enregistrant ainsi son plus haut niveau depuis mai 2011. La région "entame le deuxième trimestre 2014 sur des bases solides (...) la région affichant son plus fort taux d'expansion depuis près de trois ans", souligne l'économiste Chris Williamson. Markit Economics table ainsi sur sur une croissance du PIB de 0,5% au deuxième trimestre, après une hausse de 0,4% enregistrée sur la période janvier-mars. Conjoncture française fragile Pour la France, l'indice PMI s'est établi à 50.3 contre 51.3 un mois plus tôt. Si la reprise s'essouffle, au dessus de 50, l'indice indique une poursuite de l'expansion de l'activité. L'emploi poursuit cependant son repli, pour le sixième mois consécutif. "A moins d'un redressement notable de la confiance, la conjoncture économique française devrait rester fragile au cours des prochains mois", estime l'institut.