La réforme territoriale ne convainc pas Moody's

  • A
  • A
La réforme territoriale ne convainc pas Moody's
Partagez sur :

L'agence de notation publie ce lundi une note, dans laquelle elle met en doute l'efficacité d'un passage de 22 à 14 régions en terme d'économies.

La réforme territoriale annoncée par François Hollande ne convainc pas Moody's. L'agence de notation publie ce lundi une note, dans laquelle elle met en doute l'efficacité d'un passage de 22 à 14 régions, avec une disparition des conseils généraux programmée pour 2020. Alors que le nouveau secrétaire d'Etat chargé de cette réforme, André Vallini, estime entre 12 et 25 milliards d'euros par an les économies possibles à terme, Moody's pense que "malgré les projections du gouvernement, ces mesures n'entraîneront pas d'économies importantes à court ou moyen terme, car elles ne font que redistribuer les co�"ts entre les différents organismes de l'Etat". Pas d'incitations "Ces changements permettront certainement aux collectivités locales d'économiser de l'argent, mais sans réels coupes dans les co�"ts de main d'oeuvre". Pire, la réforme entraînera selon l'agence des hausses de co�"ts salariaux avec l'alignement des traitements des fonctionnaires concernés" sur la collectivité la plus généreuse. L'agence fait par ailleurs valoir que le projet dévoilé ne comprend pas beaucoup d'incitations pour amener les collectivités à relever le défi de réduire leurs dépenses, éliminer les redondances et améliorer leur gestion.