La réforme des retraites franchit une première étape, les syndicats se mobilisent

  • A
  • A
La réforme des retraites franchit une première étape, les syndicats se mobilisent
Partagez sur :

La commission des Affaires sociales de l'Assemblée nationale a validé le projet, en adoptant quelques amendements supplémentaires.

La réforme des retraites qui prévoit un allongement progressif de la durée de cotisation pour toucher une pension à taux plein à 43 ans en 2035, tout en maintenant l'âge de départ légal à 62 ans a franchi une première étape ce mercredi. La commission des Affaires sociales de l'Assemblée nationale a adopté le projet de loi... Le Front de Gauche, l'UDI et l'UMP - qui avait dévoilé son contre-projet de réforme - ont voté contre le texte alors que les Verts se sont abstenus. Le groupe PS et les radicaux de gauche ont voté en faveur du projet qui prévoit également une hausse générale de 0,3 point en quatre ans des cotisations salariales et patronales. 400 amendements déposés Sur les 400 amendements déposés sur ce texte qui compte une trentaine d'articles, 140 ont été retenus, la plupart du groupe socialiste, dont ceux relatifs à la prise en compte de la pénibilité ou qui prévoient que les points accumulés permettront non seulement la majoration de la durée d'assurance mais aussi un départ avant 62 ans, précise l'agence Reuters. Mobilisation des syndicats Les députés examineront le texte du 7 au 11 octobre. Pour tenter de peser dans le débat, les syndicats FO, CGT, FSU et Solidaires d'Ile de France appellent à un rassemblement interprofessionnel le 10 octobre prochain et à une journée de mobilisation le 15 octobre, qui rejoindra "le rassemblement unitaire, initié par FO, sur le Pont de la Concorde - face à l'Assemblée Nationale".