La réelle reprise économique de l'Allemagne dépend de la zone euro, prévient le FMI

  • A
  • A
La réelle reprise économique de l'Allemagne dépend de la zone euro, prévient le FMI
Partagez sur :

L'institution appelle Berlin à stabiliser la région, notamment en bâtissant une union économique et monétaire.

La zone euro entrave la reprise économique durable de l'Allemagne, estime le Fonds monétaire international dans une note publiée ce mardi. "En dépit de conditions financières nationales optimales et de bilans d'entreprises solides, l'activité du pays a fortement ralenti en fin d'année dernière et au début 2013, en raison de l'incertitude pesant sur la région", précise l'institution. La prudence domine Le FMI vise une expansion du PIB de +0,3% cette année avant une "reprise graduelle" en 2014, qui demeure conditionnée à la situation économique du Vieux continent. Les entrepreneurs allemands se montrent en effet particulièrement prudents en raison de l'incertitude qui prédomine en zone euro, et non pas à cause de leur propre situation financière, ajoute le FMI. Elles reportent leurs investissements et adoptent une position attentiste. L'Allemagne doit tenir son rôle de guide Dans ce contexte, le FMI recommande à l'Allemagne de ne pas abuser de la consolidation budgétaire, d'autant qu'elle a déjà atteint ses objectifs en la matière. Il lui suggère en revanche de tenir son rôle de "guide" de la zone euro. L'institution l'appelle donc à agir pour une plus grande intégration économique et financière entre les Etats membres, qui constituera "un point d'ancrage essentiel pour les ménages, les entreprises et le système financier".