La recapitalisation bancaire insuffisante pour résoudre la crise, dit la FBF

  • A
  • A
La recapitalisation bancaire insuffisante pour résoudre la crise, dit la FBF
Partagez sur :

La fédération bancaire française rappelle que ce sont les déficits des Etats qui inquiètent avant tout les marchés...

La Fédération bancaire française a pris acte de "la volonté franco-allemande de faire des propositions pour régler la crise dans la zone euro avant la fin du mois d'octobre", mais rappelle que la recapitalisation bancaire ne se suffira pas à elle-même pour résoudre la crise de la dette en Europe. En outre, la Fédération rappelle que la réduction des déficits étatiques, la mise en oeuvre rapide du plan de soutien à la Grèce associant les créanciers privés volontaires, l'amélioration de la gouvernance de la zone euro et "la mise en place des instruments financiers dont l'Europe a besoin pour rassurer les marchés sur un risque éventuel de contagion", sont autant d'éléments dont le Vieux continent a besoin pour trouver une issue à cette crise. "Les banques françaises rappellent que l'inquiétude des marchés a pour origine la situation des finances publiques de certains pays de la zone euro, et pas celle des banques européennes elles-mêmes", ajoute la Fédération. La recapitalisation bancaire n'est donc pas une réponse satisfaisante à ces inquiétudes. Dimanche, la chancelière allemande et le président français ont annoncé qu'une réponse globale à la crise devrait être présentée d'ici à la réunion du G20 des 3 et 4 novembre, tout en ajoutant qu'ils se tenaient prêts à recapitaliser les banques.