La raffinerie Petroplus de Petit-Couronne victime d'une faillite frauduleuse ?

  • A
  • A
La raffinerie Petroplus de Petit-Couronne victime d'une faillite frauduleuse ?
Partagez sur :

Des soupçons portent sur la maison-mère du raffineur, qui aurait "vidé les comptes de sa filiale française...

Les dirigeants de Petroplus ont-ils volontairement précipité la faillite de la raffinerie de Petit-Couronne ? Des sources judiciaires ont confirmé ce mercredi les informations d'Europe1 : une enquête préliminaire de police a été ouverte pour "banqueroute par détournement d'actifs". Le parquet de Nanterre a chargé la Brigade financière de se pencher sur la filiale française de Petroplus, basée dans les Hauts-de-Seine. "Dans le cadre de cette enquête, la brigade financière a mené deux perquisitions mercredi matin", écrit Europe1, dans le quartier de la Défense, au siège de la filiale française de Petroplus, et à Paris, dans les locaux de la Deutsche Bank. Les soupçons portent donc sur la maison-mère de Petroplus, qui aurait "vidé les comptes de sa filiale française, précipitant le dépôt de bilan et la cessation de paiement de Petit-Couronne". D'après les informations d'Europe 1, les dirigeants restent sur la même ligne, incriminant les banques qui ont "tué la raffinerie en coupant brutalement la ligne de crédit qui lui permettait de survivre". C'est donc un nouvel épisode dans la crise que traverse Petroplus : noyé sous près de 1,75 milliards de dollars de dettes, le raffineur a annoncé mardi le déclenchement d'une procédure d'insolvabilité qui menace plus de 2.000 emplois en Europe.