La politique économique jugée plus sévèrement en France qu'en Allemagne

  • A
  • A
La politique économique jugée plus sévèrement en France qu'en Allemagne
Partagez sur :

Angela Merkel recueille encore 54% d'avis positifs ou plutôt positifs contre 47% pour François Hollande...

Si dans un contexte de crise, la plupart des pays européens désavouent la politique économique de leurs dirigeants, la Chancelière allemande Angela Merkel parvient à limiter la casse... La politique allemande recueille plus d'avis positifs que négatifs...! En Allemagne, la politique économique menée par le gouvernement est jugée négativement par 47% des personnes interrogées dont 8% l'estiment "très mauvaise", montre un sondage BVA/Aviva réalisé pour le quotidien 'Les Echos'. En dépit d'une croissance faible en cette fin d'année, encore 54% des Allemands jugent donc la politique économique d'Angela Merkel, satisfaisante... Le score de François Hollande pas si mauvais que ça ? Le président, François Hollande fait pâle figure à côté de la Chancelière, avec 54% d'avis négatifs dont 15% "très négatifs" alors que Nicolas Sarkozy, en octobre 2007, cinq mois après son élection et avant que la crise n'éclate, recueillait 50% d'avis favorables. Pourtant, "le modeste niveau de satisfaction mesuré au mois d'octobre 2012 constitue le troisième meilleur (...) score que nous ayons observé en France en quatorze années de mesures", note Gaûl Sliman de l'institut de sondages. L'Espagne et l'Italie sévèrement jugées Sans surprise, Madrid et Rome recueillent des opinions particulièrement négatives, à respectivement 82% (dont 37% d'avis "très négatifs) et 71% (28% d'opinions très négatives), conséquence logique des plans d'austérité à répétition qu'ils doivent assumer.