La plupart des pôles de compétitivité jugés "performants"

  • A
  • A
La plupart des pôles de compétitivité jugés "performants"
Partagez sur :

Certains se détachent...

Les pôles de compétitivité crées en 2005 dans le cadre d'une nouvelle politique industrielle lancée un an plus tôt, ont fait l'objet d'une évaluation afin d'en mesurer l'efficacité. "Ces évaluations individuelles doivent permettre à chaque pôle de préciser les conditions de son développement et/ou consolidation pour les années à venir", indiquent les ministères du Redressement productif et de l'Egalité des territoires et du Logement dans un communiqué commun. Sur les 71 territoires regroupant PME, laboratoires de recherche et établissements de performance spécialisés dans un domaine, seulement 16 sont jugés moins performants par le consortium BearingPoint-Erdyn-Technopolis ITD. Il s'agit d'"Avenia", "Eau", "Hydreos", "Team", "Elastopole", "Fibre", "Hippolia", "Maud", "Medicen", "Microtechniques", "Produits, arômes, senteurs et saveurs", "Industrie du commerce", "Qualimed", "Qualitropic", "Up-tex", "Xylofutur". "Un dialogue plus approfondi sera engagé avec eux et les collectivités territoriales, pour partager ce diagnostic, en comprendre les raisons, et en tirer toutes les leçons", précisent les ministères. A l'inverse, certains pôles se détachent nettement et sont jugés très performants, à l'image d'Aerospace Valley à Toulouse. A vocation mondiale, il associe les régions Midi-Pyrénées & Aquitaine et se définit comme "le premier bassin d'emploi européen dans l'aéronautique". Le site "Images & Réseaux" qui réunit les acteurs des technologies de l'information, des télécoms et de l'audiovisuel en Bretagne et Pays de la Loire se distingue également. "Agrimip", "Arve Industries", "Axelera", "Cap Digital", "Capenergies", "Eurobiomed", "IAR", "I-Trans", "LUTB, Lyonbiopole", "Mer PACA", "Minalogic", "Moveo", "Pegase", "Systematic", "Techtera", "Tenerrdis", "Vitagora", figurent aussi parmi les pôles de compétitivité les plus performants.