La pétition des artisans a recueilli 500.000 signatures un mois après son lancement

  • A
  • A
La pétition des artisans a recueilli 500.000 signatures un mois après son lancement
Partagez sur :

Ils annoncent une poursuite de la mobilisation, estimant que le gouvernement n'a pas répondu à leurs attentes.

La pétition lancée sur le site sauvonslaproximite.com. à l'initiative de l'UPA (Union professionnelle artisanale) le 12 novembre dernier, afin de protester contre le poids croissant de la fiscalité imposé par le gouvernement Ayrault, a déjà recueilli plus de 500.000 signatures. Des gestes insuffisants Dans un communiqué, l'UPA note quelques efforts de la part du gouvernement qui ne sont toutefois pas à la hauteur de leurs attentes. Elle réclame toujours "une baisse des charges dès 2014 notamment en élargissant le Crédit d'impôt compétitivité emploi -CICE- aux  travailleurs indépendants", et "le rétablissement des deux mesures de soutien aux employeurs d'apprentis supprimées en 2013 (prime d'apprentissage pour les entreprises de plus de 10 salariés et crédit d'impôt au-delà de la première année du contrat)". L'Union estime en outre que l'annonce d'une remise à plat de la fiscalité est une bonne nouvelle mais pas suffisante. De même, les quelques mesures en faveur de l'artisanat ne vont pas assez loin. Pour mémoire, le gouvernement a décidé de soumettre les travaux "induits" en rénovation énergétique au taux réduit de 5,5%. La mobilisation se poursuit L'UPA annonce donc la poursuite de son combat. Les présidents des sections territoriales de l'Union se rendront à Paris ce lundi afin de remettre les 600.000 premières signatures à la pétition. Le "kit de mobilisation", contenant des affichettes à coller sur la vitrine des magasins reste par ailleurs disponible. Notons que les professions libérales, qui se disent " asphyxiées fiscalement" ont également lancé en début de semaine leur propre pétition.