La pause fiscale ne sera finalement pas pour 2014

  • A
  • A
La pause fiscale ne sera finalement pas pour 2014
Partagez sur :

François Hollande l'avait promise pour l'an prochain...

Reculade ou nouveau "couac gouvernemental" ? Alors que François Hollande annonçait cet été une "pause fiscale" dès 2014, le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault indique qu'elle sera pour plus tard... L'an prochain, il y aura "un ralentissement, pour aller à une pause fiscale qui sera effective en 2015", a-t-il déclaré dans une interview accordée à 'Metronews'. Effort de solidarité "Ceci nous le faisons pour préserver notre modèle de solidarité", assure le Premier ministre, et non pas "pour boucher les trous d'un budget". Cette annonce aura certainement du mal à passer au moment où les Français expriment "un ras-le-bol fiscal" ... Elle conforte en revanche les doutes exprimés par les Français : selon un sondage CSA publié une semaine après les annonces de François Hollande, seulement 27% des personnes interrogées pensaient que le chef de l'Etat tiendrait sa parole. La droite dénonce les promesses non tenues Ce mercredi matin, certains membres de la majorité ont tenté de relativiser les propos de Jean-Marc Ayrault.  "Il y aura une quasi stabilité fiscale (en 2014, ndlr) (...) Notre obsession, c'est de renouer avec la croissance", a déclaré la ministre de la Santé, Marisol Touraine sur RMC et BFM Télé. Quasi-stabilité ? "Plus 12 milliards d'euros pour les ménages !", a rétorqué l'ancienne ministre du Budget, Valérie Pécresse sur son compte Twitter. "Le gouvernement aura utilisé tout l'éventail des expressions (...) bref il augmente les impôts (...) il y a d'autres moyens de procéder et surtout sans mentir aux Français", a fustigé pour sa part Nathalie Kosciusko-Morizet, candidate UMP à la mairie de Paris, sur i-Télé.