La Lorraine en récession pendant que la Corse connaîtra la plus forte croissance en 2012 ?

  • A
  • A
La Lorraine en récession pendant que la Corse connaîtra la plus forte croissance en 2012 ?
Partagez sur :

Le cabinet Asterès a établi ses prévisions région par région...

Les écarts de croissance entre les régions françaises devraient se réduire cette année, mais pas pour les bonnes raisons. C'est en tout cas ce qui ressort d'une étude menée par le cabinet d'analyse économique et de conseil Asterès. Alors que le PIB français devrait croître d'environ 0,5% cette année (+0,3% selon le cabinet), les taux d'expansion régionaux s'échelonneraient de -0,4% en Lorraine à 1% en Corse, d'après les estimations du cabinet contre une échelle de +1% à +2,2% en 2011. Cette réduction des écarts s'explique d'abord par un effet "mécanique" qui tient à la faiblesse de la croissance hexagonale, mais aussi par le dynamisme moins important de certaines régions comme l'ouest et le sud où "le développement de l'économie résidentielle reposait en partie sur l'endettement public", souligne Asterès. Un endettement public qui a servi au financement des infrastructures et donc au développement du secteur de la construction et de l'immobilier. Or, en période de réduction du déficit, ce moteur de croissance ne peut plus perdurer. Asterès note enfin que les secteurs phares de l'économie française comme l'industrie pharmaceutique, l'agroalimentaire ou encore l'aéronautique continuent de doper l'activité nationale mais doivent de plus en plus faire face à une concurrence féroce.