La liste noire des compagnies aériennes de l'Europe

  • A
  • A
La liste noire des compagnies aériennes de l'Europe
Partagez sur :

Bruxelles a dévoilé sa dernière mise à jour...

Bruxelles a dévoilé la dernière mise à jour, la 21ème, de sa "liste noire" des compagnies aériennes interdites de vol ou sous restriction d'exploitation en Europe. Parmi les changements les plus significatifs, la Commission européenne a mis en avant les progrès effectués par les Philippines en matière de sécurité aérienne, qui permettent à Philippines Airlines de récupérer son autorisation de vol dans le ciel du vieux continent. La compagnie vénézuélienne Conviasa récupère également ses droits. Les efforts libyens sont eux-aussi salués, mais les autorités du pays ont décidé de procéder à un nouveau processus intégral de certification avant de demander de nouvelles autorisations, à la grande satisfaction de l'Union européenne. Enfin, la Mauritanie quitte la "liste noire", au vu des progrès accomplis. Les avancées d'autres nations, notamment africaines, ont été reconnues mais n'aboutissent pas pour l'heure à des changements de statuts. Nouvelles autorisations Dans la liste B, celle qui comprend les transporteurs autorisés à exercer leurs activités dans l'Union européenne tout en étant soumis à des conditions et à des restrictions, Air Madagascar et Air Astana, au vu de la modernisation de leurs flottes, on reçu de nouvelles autorisations. Afrijet, Gabon Airlines et SN2AG du Gabon, Air Koryo de la République populaire démocratique de Corée, Airlift International du Ghana, Air Service Comores des Comores, Iran Air d'Iran et TAAG Angolan Airlines d'Angola figurent en outre dans ce segment. 278 compagnies bannies La liste bannit toutes les compagnies aériennes connues de 20 pays, soit 278 transporteurs, immatriculés en Afghanistan, Angola, Bénin, République du Congo, République démocratique du Congo, Djibouti, Guinée équatoriale, �?rythrée, Gabon (à l'exception de 3 transporteurs qui sont soumis à des conditions et à des restrictions d'exploitation), Indonésie (à l'exception de 5 transporteurs), Kazakhstan (à l'exception d'un transporteur qui est soumis à des conditions et à des restrictions d'exploitation), Kirghizstan, Liberia, Mozambique, Philippines (à l'exception d'un transporteur), Sierra Leone, Sao Tomé-et-Principe, Soudan, Swaziland et Zambie. La liste comporte également deux transporteurs isolés: Blue Wing Airlines du Suriname et Meridian Airways du Ghana, ce qui fait un total général de 280 transporteurs aériens faisant l'objet d'une interdiction d'exploitation dans l'UE. Certains pays disposent d'une nuée de petits transporteurs bannis, ce qui explique le nombre important d'acteurs présents sur la liste. Cela est particulièrement vrai pour l'Indonésie (54 compagnies), la République démocratique du Congo (50 compagnies), les Philippines (31 compagnies), le Kazakhstan (28 compagnies), le Soudan (18 compagnies) et le Mozambique (16 compagnies)...