La justice reporte sa décision dans le litige opposant Free à SFR

  • A
  • A
La justice reporte sa décision dans le litige opposant Free à SFR
Partagez sur :

Iliad accuse la filiale de Vivendi de concurrence déloyale, remettant en cause sa politique de subvention à l'achat de téléphones.

Le tribunal de Commerce de Paris a reporté à janvier sa décision dans le litige qui oppose Iliad à SFR concernant les subventions de téléphones portables, a indiqué un porte parole de la filiale de Vivendi, à l'agence de presse Reuters. Concurrence déloyale Free Mobile, qui a bousculé la concurrence en entrant sur le marché avec des offres sans engagement à bas coûts en janvier dernier, accuse SFR de concurrence déloyale. La filiale d'Iliad pointe du doigt la politique de subvention à l'achat de téléphones de son concurrent, accordée aux abonnés en échange d'un engagement sur 12 ou 24 mois... "C'est une façon de faire du crédit à la consommation déguisé... sans se soumettre aux contraintes légales", avait expliqué en juillet dernier, Xavier Niel à 'Capital'. Pour le dirigeant, cela "revient à pratiquer des taux d'usure de 300 ou 400% que le consommateur ne voit pas". De son côté, Free Mobile ne vend que des téléphones "nus" mais donne la possibilité à ses abonnés de les payer en plusieurs fois sans frais. Une pratique courante Pourtant, cette pratique de subventions est largement répandue : la plupart des opérateurs subventionnent en effet l'achat par leurs clients de téléphones portables en échange de la souscription d'un engagement de longue durée de 12 mois, ou le plus souvent de 24 mois. Le recours d'Iliad ne vise cependant que SFR.