La justice accorde un délai à l'entreprise alsacienne Lohr

  • A
  • A
La justice accorde un délai à l'entreprise alsacienne Lohr
Partagez sur :

Le tribunal de grande instance de Strasbourg a reporté au 18 juin son délibéré...

L'entreprise alsacienne Lohr va pouvoir bénéficier d'un délai pour finaliser la vente à Alstom et au Fonds stratégique d'investissement de sa filiale de tramways sur pneus Translohr. Le tribunal de grande instance de Strasbourg a reporté au 18 juin son délibéré dans ce dossier, accédant ainsi à la requête du groupe Lohr. "C'est en bonne voie. Il faut encore quelques jours", a déclaré à Reuters Evelyne Harlé, déléguée syndicale FO et secrétaire du comité d'entreprise, à propos de l'accord en préparation. Alstom et le FSI devraient reprendre respectivement 51 et 49% du capital de Translohr pour 35 millions d'euros. Selon des sources syndicales, les négociations, qui se déroulent sous l'égide du ministère du Redressement productif, portent notamment sur le contenu de la vente, en particulier la partie immobilière. Basée à Duppigheim (Bas-Rhin), Lohr, qui a déposé le bilan le 4 juin, emploie 940 personnes. Elle affiche un endettement de 94 millions d'euros équivalent quasiment à un chiffre d'affaires divisé par trois depuis 2008 avec la crise économique.