La hausse de la TVA, "n'est pas à l'ordre du jour", répète Michel Sapin

  • A
  • A
La hausse de la TVA, "n'est pas à l'ordre du jour", répète Michel Sapin
Partagez sur :

La presse évoque de façon récurrente une nouvelle hausse de deux points du taux de TVA.

Une possible nouvelle hausse de la TVA "n'est pas d'actualité", a encore réaffirmé le ministre des Finances, Michel Sapin? dans une interview accordée au journal 'Le Progrès'. Jeudi, 'Le Figaro Magazine' croyait pourtant savoir que le gouvernement était en train de plancher sur une hausse de deux points pour porter le taux normal à 22%. L'exécutif a apporté un premier démenti le 26 ao�"t dernier, suite aux informations parues dans 'Libération'. �?quation budgétaire La rumeur devient incessante, alors que l'équation budgétaire se corse pour le gouvernement. La faible inflation, associée à une prévision de croissance divisée par deux pour cette année - à 0,5% - ne permettront pas à la France de remplir ses objectifs de réduction de déficit initiaux. L'Etat ne sera pas non plus en mesure de réduire ses dépenses publiques de 21 milliards d'euros comme prévu l'an prochain. Or, une hausse de la TVA de deux points permettrait à l'Etat de récolter 15 milliards d'euros. Rappelons qu'en début d'année, le taux "normal" de TVA, qui couvre environ 55% des produits de l'indice des prix de l'Insee est passé de 19,6% à 20%, alors que le taux intermédiaire se situe désormais à 10% contre 7% auparavant. Celui des produits de première nécessité a été maintenu à 5,5% alors qu'il devait au départ descendre à 5%.