La Grèce va recevoir un peu plus de 34 milliards d'euros dans les prochains jours

  • A
  • A
La Grèce va recevoir un peu plus de 34 milliards d'euros dans les prochains jours
Partagez sur :

L'Eurogroupe a donné son feu vert.

Suite à l'accord conclu le 27 novembre dernier, l'Eurogroupe a autorisé le Fonds européen de soutien aux pays en difficulté (FESF) à débloquer la prochaine tranche d'aide à destination de la Grèce d'un montant de 49,1 milliards d'euros. Athènes attendait ce soutien financier depuis des semaines. Un versement en plusieurs temps "Le versement sera effectué en plusieurs tranches", rappelle l'Eurogroupe dans un communiqué publié ce jeudi. Dans les jours à venir, Athènes recevra donc 34,3 milliards d'euros. Le solde restant lui sera versé "au premier trimestre de 2013", en trois tranches. Ces fonds permettront de recapitaliser les banques et de couvrir les dépenses de l'Etat. "La poursuite des réformes budgétaires et structurelles (...) permettront à l'économie grecque de revenir sur une trajectoire de croissance saine, créatrice d'emplois (...) Nous encourageons vivement les citoyens grecs à poursuivre leurs efforts et à mettre les réformes en oeuvre", poursuit l'Eurogroupe. Une dette allégée L'accord conclu le mois dernier prévoit qu'en échange de cette aide, la Grèce ramène sa dette à 124% du PIB en 2020, contre 190% prévu en 2013. Le pays a par ailleurs bénéficié d'un nouvel allègement de dette de 40 milliards d'euros, à travers des efforts conjoints de la BCE - qui renoncera à ses plus-values sur les titres de dette grecque - mais aussi des créanciers publics. Ces derniers ont accepté une baisse d'un point des taux d'intérêt des prêts octroyés à la Grèce et l'allongement de 15 à 30 ans de la durée des prêts. Enfin, les créanciers privés ont été invités à apporter leurs titres à une offre d'Athènes avec une décote estimée à 60%.