La Grèce prête pour deux nouvelles journées de grève

  • A
  • A
La Grèce prête pour deux nouvelles journées de grève
Partagez sur :

Les syndicats du public et du privé appellent à 48 heures de manifestations mercredi et jeudi...

Des perturbations dans les transports, les hôpitaux ou dans la presse commencent à se faire sentir ce mardi en Grèce, avant deux nouvelles journées de mobilisation à partir de demain. Les syndicats du secteur public et privé ont en effet appelé à une grève générale de 48 heures mercredi et jeudi pour protester contre les nouvelles baisses de salaire et hausses d'impôts que s'apprête à adopter le Parlement. Les organisateurs parient sur une action très suivie, et même une des plus importantes depuis la fin de l'année 2009 et les premières difficultés de la Grèce. Un mouvement qui coïncide avec le vote de nouvelles mesures d'austérité : les parlementaires grecs sont appelés à se prononcer mercredi ou jeudi, sur un nouveau train de mesures pour satisfaire les créanciers internationaux du pays. De nouvelles hausses d'impôts, des baisses de salaire supplémentaires, des licenciements dans la fonction publique et des modifications dans la négociation des conventions collectives sont au menu des discussion des députés, alors qu'enfle l'exaspération de la population. Les derniers chiffres de l'autorité des statistiques grecques ont fait état ce mardi d'un chômage en hausse pour le mois de juillet, à 16,5% de la population active, d'après l'autorité des statistiques grecques.