La Grèce prend la présidence du Conseil de l'UE

  • A
  • A
La Grèce prend la présidence du Conseil de l'UE
Partagez sur :

Comme pour tous les pays, la durée du mandat est de six mois.

La Grèce prendra officiellement la présidence tournante du conseil de l'Union européenne - qui réunit les ministres des gouvernements de chaque Etat membre - pour une durée de six mois (janvier-juin),ce mercredi à l'occasion d'une inauguration. Le Premier ministre grec Antonis Samaras recevra le Président de la Commission européenne, José Manuel Barroso ainsi que ses membres pour un déjeuner de travail. La cérémonie d'ouverture de la Présidence se tiendra dans la soirée à Athènes, en présence du président de la République hellénique, Karolos Papoulias. Un virage pour la Grèce La Grèce succède à la Lituanie, alors que l'Italie prendra son relai au mois de juillet. Parmi les priorités de la présidente hellénique figure la baisse du chômage des jeunes, l'encouragement des investissements créateurs d'emplois ou encore l'approfondissement de la gouvernance économique de l'UE. "Ces six prochains moins marqueront un virage important, non seulement pour la Grèce elle-même, qui sort d'une crise ayant imposé des sacrifices douloureux au peuple (...) mais aussi pour l'ensemble de l'Union, puisque nous finalisons nos arguments dans le cadre du débat sur l'avenir de notre Union avant les élections européennes de mai 2014", a déclaré le vice-premier ministre, Evángelos Venizélos à l'occasion de la présentation de ses voeux. Retour de la croissance en 2014 ? En échange de mesures d'austérité douloureuses et impopulaires -notamment des hausses d'impôt et des baisses de pensions et de salaires - le FMI et l'Union européenne ont accordé au pays un plan d'aide qui s'élève au total à 240 milliards d'euros. La Grèce et ses bailleurs de fonds internationaux prévoient une baisse de 4% du PIB sur l'ensemble de 2013, soit la sixième année consécutive d'une récession. Le retour à la croissance est prévu pour cette année.