La grande distribution a fait des progrès sur les produits "éco-labellisés"

  • A
  • A
La grande distribution a fait des progrès sur les produits "éco-labellisés"
Partagez sur :

D'après une enquête de la CLCV et de l'Ademe, la grande distribution développe des marques respectueuses de l'environnement à des prix tout à fait abordables...

Contrairement aux idées reçues, les produits "écologiques" ne sont pas hors de prix... D'après une enquête réalisée en septembre dernier par la CLCV  et l'Ademe, "les marques de distributeurs estampillées de "l'Ecolabel européen et du NF environnement" pratiquent des (tarifs) attractifs qui permettent de concilier la consommation écologique et le pouvoir d'achat". Baisse de prix, affichage plus clair L'enquête a été menée auprès de 81 points de ventes (Carrefour, Leader Price, Auchan, Leclerc, Monoprix, Intermarché...). Pas moins de 1.620 prix ont été relevés sur sept types de produits (lessive, liquide vaisselle, filtres à café, enveloppes, sacs-poubelle, shampoings et après shampoings). Depuis la dernière enquête réalisée en 2011, l'association de consommateurs a relevé des baisses de prix des marques distributeurs éco-labellisées pour les liquides vaisselle (-9,5%) et les lessives (- 11,5%). La CLCV note ainsi que "le prix de certains produits écolabellisés peut rivaliser avec celui des enseignes hard discount (sans écolabel)" en particulier pour le liquide vaisselle et les filtres à café. Du côté de la communication, la CLCV salue les progrès réalisés: les marques distributeurs affichent désormais les labels sobrement. "Ils sont bien visibles et sont plus facilement repérables". Des efforts restent à faire Les prix de certains produits labellisés de marque distributeur ont cependant encore grimpé, à l'image de ceux des sacs-poubelle (+16%). Par ailleurs, si les biens estampillés sont présents dans les rayons, ils "restent basiques et n'offrent pas toujours aux consommateurs de choix de gammes (parfum, type de fermeture...). Enfin, pour les shampoings et après-shampoings, l'écolabel "NF environnement" est souvent délaissé au profit de "Cosmébio". Les marques de la grande distribution ne "se sont pas encore accaparées ce domaine", écrit l'association. "Les grandes marques classiques perdurent sans vouloir changer leur formule chimique en faveur de l'écolabel", ajoute-t-elle...