La Grande-Bretagne se lance dans la course au tourisme spatial

  • A
  • A
La Grande-Bretagne se lance dans la course au tourisme spatial
Partagez sur :

Le gouvernement vient de lancer un ambitieux plan pour construire son premier "spaceport", ou "aéroport vers l'espace", afin de lancer des fusées spatiales.

Des touristes britanniques dans l'espace d'ici quatre ans ? Le gouvernement vient de lancer un ambitieux plan pour construire d'ici 2018 son premier "spaceport", ou "aéroport vers l'espace", afin de lancer des fusées spatiales : plusieurs sites sont privilégiés, et notamment six en Ecosse. D'après le 'Mail on Sunday', ils s'ajouteraient à ceux de Newquay, dans les Cornouailles, et de Llanbedr, dans le nord de l'Ecosse. Contribution importante Aucun chiffre officiel n'a été communiqué pour ce projet, mais la future base, qui servirait aussi de rampe de lancement pour satellites commerciaux, pourrait se comparer à l'installation de Virgin Galactic, au Nouveau-Mexique, qui a co�"té près de 155 millions d'euros. Le gouvernement estime que le secteur spatial représente déjà une contribution de taille pour l'économie britannique, à hauteur de près de 14 milliards d'euros et 34.000 salariés. L'objectif est de représenter 10% du marché mondial de l'espace en 2030. Héritage d'Armstrong S'ils ont de quoi se payer un billet, les touristes pourraient donc s'envoler pour l'espace d'ici 2018. Le secrétaire au Trésor Danny Alexander s'est dit certain, au salon aéronautique de Farnborough, que l'Ecosse aurait un rôle important à jouer dans ce plan. "L'Ecosse est déjà fièrement associée à la conquête de l'espace. Nous avons célébré les racines écossaises de Neil Armstrong quand il est devenu le premier homme à marcher sur la lune et il y a tout juste une semaine, une société écossaise s'est illustrée en construisant le premier satellite de l'Agence spatiale britannique", a-t-il déclaré.