La fréquentation d'Euro Disney plombée par une météo maussade

  • A
  • A
La fréquentation d'Euro Disney plombée par une météo maussade
Partagez sur :

Le groupe se montre prudent pour les prochains mois au vu de l'incertitude économique en Europe

Un environnement économique difficile doublé d'une météo maussade... Euro Disney est sanctionné ce mardi à la Bourse de Paris : le groupe qui exploite le parc Disneyland Paris a fait état d'une baisse d'activité pour son troisième trimestre fiscal liée au recul de la fréquentation des parcs. Pour les neufs premiers mois de son exercice, Eurodisney a publié un chiffre d'affaires en hausse de 9 millions d'euros à 920 millions d'euros, reflétant l'augmentation de la dépense par visiteur et un chiffre d'affaires des activités de développement immobilier plus élevé, partiellement compensés par une baisse de la fréquentation des parcs et du taux d'occupation des hôtels. Météo défavorable en France "Le chiffre d'affaires du troisième trimestre est en baisse de 2% à 352 millions d'euros dans un contexte économique difficile, notamment en Europe du sud, et, dans une moindre mesure, avec des conditions météorologiques défavorables en France", explique le groupe dans un communiqué. Philippe Gas, le président d'Euro Disney S.A.S., estime que "l'environnement économique européen toujours difficile et les conditions météorologiques défavorables ont pesé sur les volumes des activités touristiques au troisième trimestre". Le groupe se montre donc prudent pour les prochains mois au vu de l'incertitude économique en Europe.