La France réduit légèrement son déficit commercial en août

  • A
  • A
La France réduit légèrement son déficit commercial en août
Partagez sur :

Grâce notamment à une baisse de ses importations, qui se sont établies à 40,89 milliards d'euros contre 41,6 milliards un mois plus tôt.

Le déficit commercial de la France a légèrement reculé au mois d'ao�"t, s'établissant à 4,907 milliards d'euros contre 5,084 milliards en juillet, d'après les données publiées ce mardi par les Douanes. Sur les douze derniers mois, il se replie également, à 60 milliards d'euros, alors que celui de l'année 2012 s'établissait à 67,2 milliards d'euros. Au mois d'ao�"t, les exportations se sont élevées à 36 milliards d'euros  contre 36,48 milliards d'euros un mois plus tôt, alors que les importations sont passées de 41,6 milliards à 40,89 milliards d'euros. Les ventes aéronautiques toujours dynamiques Les exportations de matériels aéronautiques sont restées dynamiques : les ventes d'Airbus (22 appareils) ont représenté 2,01 milliards d'euros sur le mois contre 2,21 milliards en juillet (28 appareils). Il s'agit "d'un niveau élevé pour un mois d'ao�"t", font remarquer les Douanes. "La performance est toutefois largement atténuée par un nouveau repli des envois d'avions en cours de finalisation en Allemagne et par la retombée des ventes d'avions d'affaires après un pic en juillet", précisent-elles. Mais le repli des exportations s'explique davantage par la baisse des ventes de produits pharmaceutiques et de produits raffinés. Les exportations de véhiculent sont également en recul. Une tendance encourageante Le recul du déficit commercial s'explique surtout par un recul des importations (achats énergétiques, industrie spatiales et bijoux notamment). "On est en dessous de la barre des cinq (milliards), on est à 4,9, donc c'est plutôt mieux, 200 millions de moins de déficit", s'est félicitée ce matin la ministre du Commerce extérieur, Nicole Bricq sur 'radio Classique'. "C'est la tendance qui compte et, sur l'année, on devrait être effectivement en dessous des 60 milliards", a-t-elle ajouté. Notons toutefois que, d'après les dernières données de l'institut européen de la statistique, la France accuse le plus lourd déficit de la zone euro sur la période janvier-juin, à -38 milliards d'euros.