La France est numéro un des dépenses sociales, selon l'OCDE

  • A
  • A
La France est numéro un des dépenses sociales, selon l'OCDE
Partagez sur :

Pour 2013, le pays devrait y consacrer 33% de son PIB...

L'OCDE indique dans une étude publiée jeudi que les dépenses sociales réelles ont augmenté de 10% environ dans ses pays membres depuis 2007/2008, tirées par la crise et la hausse des allocations chômage et autres prestations. La France à 32,1% Selon l'organisation, c'est la France qui consacre la plus grosse part de son produit intérieur brut (PIB) à la politique sociale, avec 32,1% en 2009, suivie par le Danemark (30,2%) et la Suède (29,8%), contre 22,1% pour la moyenne OCDE. La Corée enregistre la progression la plus forte (29%), "cette évolution reflétant l'augmentation des dépenses liées aux pensions et autres prestations telles que les aides à la garde des enfants", écrivent les auteurs de cette étude. Seuls deux pays ont évolué contre la tendance, la Grèce et la Hongrie, avec des baisses de respectivement 14% et 13%. Les chiffres devraient monter Les projections de l'organisation pour 2013 placent la France toujours en tête, avec 33% du PIB, devant le Danemark (30,8%) et la Belgique (30,7%). Par comparaison, la moyenne des pays de l'OCDE est attendue à 21,9% et celle des 21 pays de l'Union européenne membres de l'OCDE à 25,1%.