La France a réduit son déficit commercial en 2013

  • A
  • A
La France a réduit son déficit commercial en 2013
Partagez sur :

Il n'est toutefois pas inférieur aux 60 milliards d'euros, comme l'espérait la ministre du Commerce, Nicole Bricq.

La France a réduit son déficit commercial en 2013 à -61,2 milliard d'euros, après -67,2 milliards en 2012, a annoncé le service des Douanes ce vendredi. Les exportations ont reculé de 1,3% après avoir progressé de 3,1% l'année précédente. Les importations se sont également inscrites en baisse (-2,3%). Une facture énergétique allégée Le reflux des importations s'explique surtout par une facture énergétique amoindrie. Elle a été ramenée à 65,6 milliards d'euros après 69,1 milliards l'année précédente. Le déficit manufacturier s'est également réduit. Enfin, les Douanes indiquent que pour la première fois depuis 10 ans, les achats pharmaceutiques reculent (-3,4 %, après +9,4%). Parallèlement, les secteurs qui constituent les points forts de l'économie française ont bien résisté, à l'image de l'aéronautique (+1% après +18%), dont les ventes ont encore dépassé leurs niveaux records en 2013. Même chose pour les exportations de produits pharmaceutiques (+2,5 %, après +13%), "grâce au dynamisme des ventes de vaccins vers l'UE. Cette évolution tient à la hausse des ventes des filiales des groupes étrangers, tandis que celles des groupes français sont en retrait", précisent les Douanes. Enfin, les ventes de certains produits de luxe sont bien orientés. En revanche, les exportations d'automobiles ont poursuivi leur repli (-6,4%, après -4,8% en 2012). Objectif manqué En octobre dernier, la ministre du Commerce extérieur, Nicole Bricq avait indiqué que le déficit commercial devrait se situer sous la barre des 60 milliards d'euros en 2013. Le chiffre est donc en dessous des attentes. Malgré une forte réduction cette année, rappelons que la France accuse toujours le plus lourd déficit de la zone euro